Article – Le conseil conjugal, médecine chinoise du couple ?

Article – Le conseil conjugal, médecine chinoise du couple ?

Où classer cette discipline qui se développe depuis quelques décennies et offre une alternative -ou plus précisément des perspectives nouvelles – à la conjugalité contemporaine ? Est-ce une matière scientifique ? une philosophie ? un art littéraire ? un courant spirituel ? une variante thérapeutique ?

Le conseiller conjugal ne délivre pas à celui qui vient en consultation de vérités immuables, absolues, encore moins abstraites ! Il offre un dosage qui convient à la situation concrète que vit la personne, le couple ou la famille. Il ne s’agit pas de distinguer dans la discrétion de l’entretien le vrai du faux, mais plutôt de trouver une solution adaptée à la réalité du consultant.

Parfois cela se passe dans l’urgence, parfois la démarche est de nature préventive et a lieu avant que la situation devienne intolérable.

Il s’agit ici de dépasser les vérités ou les erreurs, de sortir de la confrontation, par une pensée qui procède en spirale et cerne au plus près la demande, qui décrit autour du propos des cercles de plus en plus serrés et vient ainsi accompagner le changement.

L’accumulation successive de souffrance dans la relation donne à voir au cours de l’entretien les états de plénitude, de vide, d’obstruction, de stagnation, de reflux, de déséquilibre, de dysharmonie. L’écoute fine du professionnel s’attache à ce qu’il voit, à ce qu’il entend, aux questions qui surgissent, à l’expression du corps, à ce que l’on nomme le non-verbal.

Ainsi fait-on la part des choses entre les influences externes et les facteurs internes (sentiments ou émotions) et prend-on conscience de la présence d’un corps étranger ou parasite en soi ou dans le lien. L’accompagnement de conseil conjugal et familial permet d’envisager de retrouver équilibre et harmonie.