Article – S’aimer, oui mais pas trop !
amoureux baiser rue

Article – S’aimer, oui mais pas trop !

Courageux

Ils sont là tous les deux, ils ont osé pousser la porte. Ils échangent et se parlent posément. Ils ont 2 enfants et leur couple dure depuis 14 ans, avec ses hauts et ses bas. Avec ses débats et ses ébats. Ils s’aiment et ils font encore l’amour. Et c’est là qu’ils situent leurs tracas : ils se sentent coupables de s’aimer trop fort, et de ne pas savoir comment maîtriser leur fécondité. La dernière grossesse a eu lieu sur stérilet. Et ils ne veulent plus recommencer le cauchemar des discussions sans fin, du choix à faire, du conflit ouvert.

Plus jamais

D’un enfant de plus, ils ne veulent plus. Ils recherchent une méthode efficace, qui ne modifie pas le déroulement de leurs relations sexuelles.  Un choix qui ne pèse pas que sur Madame, mais qui permet à Monsieur d’assumer sa responsabilité en matière de contraception et de planification familiale. Ils songent à la vasectomie. Ils ne sont pas effrayés par le caractère radical car irréversible de l’opération, ils ne changeront pas d’avis. Ils sont bien renseignés et ils savent que la production d’hormones masculines sera préservée et que le tonus musculaire de la pulsion sexuelle et de l’érection seront conservés.

Sexe en crise

Ils me disent progressivement leur traumatisme d’une sexualité non parlée en couple ou alors seulement dans leurs moments de crise. Et nous questionnons ensemble quelques pistes :

Est-ce que je ressens de la culpabilité lors de nos relations sexuelles ? Suis-je libre dans ma sexualité et en vérité avec l’autre ? Ai-je peur de l’arrivée d’un enfant non désiré ? Besoin, pulsion sexuelle … suis-je à l’aise avec l’espace, qui crée le manque, qui crée le désir ? Quel rythme voulons-nous donner chacun à notre sexualité ? Est-ce que je formule à l’autre mes demandes et lui donne ainsi l’occasion de changer et de s’adapter ?

Chemin faisant, ils passent imperceptiblement d’une sexualité pulsionnelle à une sexualité relationnelle, de celle qui garantit la pérennité de leur – déjà longue – histoire d’amour.