Article – Pour quelques larmes de plus, dans notre société liquide
goutte d'eau

Article – Pour quelques larmes de plus, dans notre société liquide

Crise du couple ?

Le couple est en crise, mais il n’est pas mort. Pourtant…  Seraient-elles mises au rebut, les places d’antan, qu’homme et femme occupaient dans le « nous » (le nid ?) de l’amour du couple ? Sont-ils distendus, les liens, dans le brouillard des instabilités émotionnelles et conjugales ? Ont-ils disparu, les schémas familiaux traditionnels, sous les décombres de la famille institutionnelle ? A se demander s’il est encore possible de nos jours de rêver d’engagement et de construction d’un monde commun, tant semblent souffler des vents contraires, que d’aucuns qualifieraient de légèreté, d’inconséquence et d’individualisme. Voire : de fatalisme sans lutte !

Fantasmes

Faut-il pour autant pleurer le passé ? Si l’on en croit les sondages d’aujourd’hui, le couple et l’amour font encore fantasmer. A notre époque donc, le couple se vit, il se construit par … frottement à l’autre (!), faisant passer du « faire » ensemble à « l’être » ensemble. Le couple est ainsi une expérience, où chacun a son rôle à jouer sur la scène sociale moderne, ce qui a l’avantage de la souplesse.  

Transformations

Ensemble ? Oui, je t’ai d’ailleurs choisi et tu m’as reconnu(e). Mais à la condition que mon « je » se sente exister pleinement, qu’il ne soit pas phagocyté par le « nous » et que je puisse être celui/celle que je veux être pour toi.

Réjouissons-nous, le couple ne se perd pas, il se transforme.